05 46 95 35 83

L’ÉGLISE DE NIEUL LES SAINTES

L’ÉGLISE DE NIEUL LES SAINTES

Le plan de cette église du XIIe siècle est classique, avec une nef unique sans transept. Les deux chapelles latérales (1), qui semblent être des bras de transept, sont des adjonctions néo-romanes du XIXe siècle tout comme la sacristie (2) installée derrière le chevet. Le clocher octogonal a été modifié au au XVIIe siècle.

Si la nef et le choeur sont couverts d'un berceau brisé, la travée sous clocher présente, quant à elle, une exceptionnelle coupole nervée (3) qui est un compromis entre la coupole et la croisée d'ogive primitive. Les chapiteaux intérieurs (4) sont à rapprocher, par leurs thèmes fanstastiques, de ceux de Saint-Georges des Côteaux.

On retiendra surtout les sculptures du portail roman remanié au XVe siècle, inscrit dans un avant-corps. Les chapiteaux et surtout la voussure supérieure du portail offrent une des pages les plus savoureuses de l'art roman saintongeais. Sur la voussure, une interprétation naïve des Vieillards de l'Apocalypse, tels qu'on peut aussi les voir à l'abbaye-aux-Dames de Saintes et à l'église d'Aulnay, donne l'impression d'une sarabande par la présentation maladroite de la position assise des Vieillards. Dans les écoinssons du portail, deux reliefs représentent des lions qui dévorent des personnages comme à La Clisse et à Saint-Sulpice-d'Arnoult. A l'intérieur, un beau tableau du peintre Bragny, daté de 1646, représente Saint-Martin partageant son manteau.

Classée Monument Historique en 1907.

The plan of this 12th c. church is simple and classic with only a nave and no transept. The lateral chapels (1) which appear to be transept arms are actually Neo-Romanesque additions built in the 19th century as well as the sacristy (2) behind the chancel.

The nave and choir are covered with a pointed barrel vault and the transept crossing has an exceptional ribbed-cupola (3); a compromise between a cupola and a cross-ribbed arch. The capitals are sculpted with fanstasy themes (4).

The portal, reworked during the 15th century, has a remarkable arch with a naïve interpretation of the Sages of the Apocalypse, similar to the portal of the Abbaye-aux-Dames in Saintes. On either side of the portal is a lion devouring a person, a detail also seen on the churches in La Clisse and Saint-Sulpice-d'Arnoult. A lovely painting, done by Bragny in 1646, represents Saint-Martin sharing his coat.

Historical Monument classified in 1907.

© 2019 - Tous droits réservés CDC | site réalisé par www.grainesdeweb.fr

Appuyez sur entrée
Appuyez sur entrée

logo web cdc charente arnoult coeur de saintonge

Communauté de Communes Cœur de Saintonge

Tel : 05 46 95 35 83

Fax : 05 46 95 47 97

Place Eugène Bézier – BP 23

17250 SAINT PORCHAIRE

Heures d'ouverture

Lun - Ven
9h00 - 12h30 / 13h30-17h30
Samedi
Fermé
Dimanche
Fermé

Retrouvez-nous sur les réseaux